Financements Capitaux : Business Angels et Capital-Risque

 Cette forme de financement, importée des pays anglo-saxons est récente dans nos pays et commence a connaître un fort engouement en France. Pour preuve, des mesures incitatives gouvernementales la placent actuellement sur un piédestal. Il était temps que nos chers politiques s'inspirent et fassent enfin la promotion d'un modèle qui marche depuis près de 20 ans outre-Atlantique et outre-Manche.

      Le business-angel est un investisseur privé qui dispose de fonds, généralement en provenance de la revente de sa propre entreprise. Il va décider d'en investir une partie à titre individuel dans votre entreprise, sous forme de prise de participation. Son but est d'investir très tôt dans la vie de l'entreprise et de revendre ses parts quand les bénéfices seront probants et significatifs,
lui assurant ainsi une bonne plus-value à terme (généralement 2 à 5 ans). Son rôle n'est pas seulement celui d'un bailleur de
fonds, il va également apporter son expérience en tant que chef d'Entreprise ainsi que son précieux carnet d'adresses.
La recherche de la plus -value est bien sûr un élément motivant pour le business-angel, mais elle passe souvent au
second plan, au profit d'un partage de connaissances souvent bénéfiques au porteur du projet.

      La société de capital-risque va prendre des parts dans le capital de votre société qui va fabriquer ou qui commercialise déjà un produit ou un service répondant à un profil très spécifique. Son implantation est purement financière, et son unique objectif est la revente de ses parts et la prise de plus-values à terme.
Le schéma idéal pour une société de participation et qui sera introduite en bourse sous 2 à 5 ans.
Dans un cas comme dans l'autre, le grand avantage est qu'aucune garantie ou caution personnelle ne sera jamais demandée.

     En revanche, faire appel à des investisseurs privés ou institutionnels n'intéressera pas toutes les entreprises en quête d'argent, loin de là.

Voici les conditions essentielles :

1) Le projet d'Entreprise doit impérativement s'inscrire dans un cadre économique viable pour les 2 a 5 ans à venir.
    Le taux de retour sur investissement net (tri) escompte doit être supérieur à 20%, strict minimum. Sont écartés
    d'emblée les projets purement immobiliers ou industriels dont les perspectives restent aléatoires. Les projets appréciés
    des investisseurs sont les activités liées aux services, nouvelles technologies, télécommunications, biotechnologies,
    informatique ou exploitations de licences exclusives, sans barrière géographique. D'autres activités plus
    "conventionnelles" peuvent faire l'objet d'une présentation en financement mais devront impérativement se démarquer
    par leur viabilité économique et leur potentiel d'expansion à court et moyen terme.

2) L'entreprise doit être en mesure d'accepter les prises de participation extérieures et les augmentations de capital.

3) La demande de participation doit porter sur un montant minimum de 50 kf pour un business-angel et de 500 kf pour
    une société de capital-risque.

4) Si possible, le projet doit être d'ambition européenne ou mondiale, aussi bien en terme d'exportations (services et
    produits) que d'afflux de clientèle étrangère (tourisme).

5) A un moment ou a un autre, il vous faudra accepter l'idée de devenir actionnaire minoritaire dans votre affaire.
    Comme le dit si bien le dicton : mieux vaut posséder 10% des parts d'une entreprise qui gagne que 80% de rien du tout.

 Les bases et les conditions étant fixées, il y a lieu maintenant de se pencher sur la pièce maîtresse d'une demande de capital :
                                                                     le plan d'affaire ou "business-plan" ou bp.
                                                                                   Sans un bon BP pas de salut!

Le bp se présente sous la forme d'un dossier rassemblant tous les éléments que l'investisseur souhaite connaître et apprécier avant de s'engager.

Ainsi, un bon plan bp doit se se conformer aux critères suivants :
> très clair : la compréhension du projet doit être rapide
> concis : 50 pages grand maximum (30 pages généralement suffisent)
> logique: il doit suivre un schéma que l'investisseur connaît bien.
> bien pensé : il ne doit contenir aucun élément sciemment contradictoire, tant textuel que chiffre.
> réaliste : il doit reposer sur des études de marché préalables sérieuses de votre part. Par exemple, une mauvaise
   appréciation du prévisionnel en CA et bénéfices (tant en plus qu'en moins) peut être définitivement préjudiciable.
   Aussi, la demande en financement ne doit pas être disproportionnée par rapport à l'étendue du projet et à ses réels
   besoins en fonds de roulement.

 

Voici en bref aperçu de ce qu'un bon BP comprendra toujours :

1- description du projet et des son secteur
* historique détaillé de la société
* vision industrielle

2- caractéristiques et avantages du produit ou du service
*information détaillée sur le produit ou le service et les besoins qu'il va satisfaire
*détention de marques, modèles, ou brevets
*potentiel de développement

3- études de marché
*définition claire du marché, tant horizontal que vertical
*qui sont les clients, prescripteurs, intermédiaires et utilisateurs
*taille du marché et des tendances à venir
*état de la concurrence

4- évaluation des parts de marché et du chiffre d'affaires
*plan marketing réaliste et fondé
*stratégie marketing
*politique du prix
*politique de conquête de parts de marchés
*tactiques de vente et de distribution
*politique de service après-vente et de garantie
*publicité, relations publiques et promotion

5- plan de recherche et de développement
*état d'avancement du produit ou service avant sa mise sur le marché
*analyse des difficultés et risques
*coût de conception et réalisation

6- plan opérationnel
*situation géographique de l'entreprise
*viabilité et fonctionnalité des locaux et équipements
*processus de fabrication avec intervention ou non de sous-traitants
*un point sur la main d'œuvre
*compétences du personnel d'encadrement et technique

7- planning général
*plan de lancement avec calendrier chronologique

8- risques et problèmes
* à quel (s) niveau (x) se situent-ils et comment les détourner

9- le plan financier
* apports en fonds propres/licences/biens matériels et immatériels
* compte prévisionnel de résultats sur 3 ans minimum
* tableau prévisionnel de trésorerie sur 3 ans minimum
* bilan prévisionnels sur 3 ans minimum
* contrôle des coûts et de la gestion de la trésorerie
* besoin chiffré en financement et répartition des postes
* utilisation chronologique des fonds

10- les hommes
* qui sont les porteurs du projet (CV complet)
* quelles sont les équipes de management et de production
* quelles sont les expériences professionnelles respectives

11- conclusion
* bref appel des points forts, de l'implication du/des porteur (s) du projet et de leurs engagements respectifs.

Un bon BP doit être agréablement présenté et inciter à  la lecture.
Pour cette raison il comprendra une couverture rigide, une bonne reliure et son contenu proviendra d'une imprimante laser ou jet d'encre de qualité. Aussi, il est conseillé de l'accompagner d'un synopsis d'une seule page permettant à l'investisseur de prendre rapidement connaissance d'un projet sans avoir à se plonger directement dans le BP. Il devra également être sans reliure (afin d'être éventuellement faxé) et rédigé en français et en anglais.

 
     Un investisseur privé ou institutionnel demandera toujours à rencontrer le porteur du projet afin de cerner son caractère et sa capacité à le mener à bien. Malgré un excellent BP, il arrive qu'un investisseur refuse sa participation tout simplement parce que le "courant ne passe pas". Il est vrai que cette forme de financement est la seule qui repose sur une histoire de "feeling", non seulement par rapport aux hommes qui en sont à l'origine.

"Nos services peuvent se charger de votre BP"

Nous sommes en mesure de prendre en charge tout dossier de financement.
Reduction-impot.fr est en contact permanent avec des partenaires financiers (business-angel) et des sociétés de Capital-risque.
Reduction-impot.fr dispose des INVESTISSEURS.